Rechercher
  • Claire Peltier

Pourquoi il est si difficile de sortir d’une impasse

La semaine dernière j’ai présenté quelques options quant à ce que l’on peut faire lorsque l’on se sent coincé. Que ce soit sortir s’aérer, marcher dans la nature, bouger ou méditer, un grand nombre d’entre nous vont lire ces petits conseils, se dire que c’est une très bonne idée, essayer une fois puis… retourner tourner en rond au fond du puits.


Pourquoi, alors qu’il parait si simple de s'y mettre, sommes-nous incapable de le faire?


Simplement parce l’esprit est une créature d’habitudes, et qu’en changer requiert de la volonté, de la détermination et de la répétition. 


Souvent nous préférons l’habitude, même mauvaise, car elle nous rassure, alors que le changement nous fait peur, car il nous met dans un certain déséquilibre. Et la peur contrôle malheureusement beaucoup de choses. Peur des autres et du jugement, peur de la hiérarchie, peur de la société, peur de manquer, peur de quitter une situation, peur de perdre, peur de la nouveauté - même si l'on sait que l'on est dans une impasse. Notre mental est très doué pour nous donner l’impression que la peur est plus forte que le besoin de changer. L’entourage est aussi en général peu enclin au changement, ce qui ne nous incite guère plus.


Alors il faudra mettre en place des changements qui correspondent à chacun – car nous ne sommes pas non plus tous égaux dans la mise en place de choix. Certains vont avoir une zone de confort très large, ils devront et voudront aller plus loin pour avoir un changement véritable, pour d’autres, à la zone de confort plus étroite, la plupart des paramètres devront rester similaires face au changement. 


Une fois que vous en aurez pris conscience, vous pourrez commencer le travail pour véritablement voir la lumière au bout du tunnel. 


Il n'y a pas forcément besoin d’une révolution, au contraire. La vie se construit dans les détails, les choix que nous faisons tous les jours, et les petites choses, particulièrement celles dont nous ne voulons pas nous occuper. Ainsi vous pourrez commencer par un petit pas, un petit changement à mettre en place, pour prendre soin de votre âme. Comme nos vies sont bien remplies, il faudra faire de la place pour ce moment.


Si au début cela semblera vous coûter, vous remarquerez vite les bénéfices. Vous devrez vous y tenir, ne pas vous laissez décourager en reprenant les vieilles habitudes, ni vous laisser avoir par la peur.


Par exemple, pour faire suite aux “5 choses à faire lorsque l’on se sent bloqué”, il s’agira de véritablement mettre en place une pause. Sans la remettre à demain. En faire une hygiène de vie. Au fur et à mesure de ces moments, vous y trouverez un réel soulagement.


Ce qui compte, c’est de faire. Puis le répéter, le refaire, plusieurs fois, jusqu’à ce que l’on y trouve sa stabilité. Cela en vaut vraiment la peine !


Faire véritablement une pause pour respirer

#sortirdelimpasse #changer #choix #prendresoindesoname #feelingstuck #burnout

31 vues

Un grand merci au Château des Costes au Castellet et au Relais du Gapeau à Solliès-Toucas

pour m'avoir donné accès à ces lieux magnifiques et à Sarah Casimiri, photographe, pour son aide précieuse.

© 2018-2020 Anahatalight - Design par Caroline Serra.

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube
  • LinkedIn Social Icône